"Autels Modernes / Modern Altars" a donc vu le jour pendant ces premières semaines de confinement de mars et avril 2020 : une série qui revisite l'exercice de la nature morte comme une mise en scène burlesque d’objets banalement quotidiens. Rationnés, précieux et devenus rares, ils constituent alors pour le confiné une offrande moderne à l’autel du manque.

Offrande solidaire au profit des soignants

Pour soutenir le travail incroyable qu'on livré nos soignants et nos professions médicales pendant cette crise planétaire, j'ai décidé pendant cet épisode de proposer à la vente des tirages de cette série, pour lesquelles la moitiés recettes ont été reversées immédiatement au fonds "Hospidon(initiative du Groupe Hospitalier parisien Diaconesses Croix Saint-Simon, partenaire de cette vente), qui oeuvre à aider les personnels mobilisés jour et nuit pour nous sauver, comme de nombreux autres structures en France.

Je remercie également mon laboratoire Picto Paris qui m'a aidé à maximiser les dons collectés au profit de l'association, en m'accompagnant commercialement sur la production des tirages fine art.

Le désoeuvrant confinement d'un photographe de rue

Au printemps 2020, nous avons vécu ensemble, comme plus de la moitié de l'humanité, un épisode de confinement inédit mais nécéssaire pour faire reculer cette épidémie qui nous a dominé pendant plusieurs mois.
Pendant ce temps, les villes se sont vidées, la planète a respiré, les esprits se sont apaisés, la nature a repris ses droits, et nous avons retrouvé le temps de cette parenthèse que nous espérions la plus courte possible, le goût des choses simples, la notion du temps qui passe, le bénéfice d'un certain ennui, et surtout la force d'être ensemble.


En tant que photographe de rue, être confiné entre quatre murs m'a d'abord précipité dans un désoeuvrement total.
Mais avec un peu de résilience, j'ai repris mon appareil et monté un petit studio chez moi pour suivre mon inspiration du moment, qui m'a conduite a imaginer cette  série de photographies un peu particulières qui bouleversent mes habitudes de street photo mais qui sollicitent tout de même mon attirance pour la couleur et mon imaginaire de publicitaire.

A PROPOS DE "AUTELS MODERNES"

© 2020 - Alexandre Alloul