LOGO_NOIR-JAUNE.png

Sur le fil de la liberté

"Les funambules" est un documentaire immersif photographique et sonore à la découverte de personnalités uniques et inspirantes qui assument leur vie et peuvent changer la votre.

Ce projet du photographe Alexandre Alloul est une démarche documentaire à la recherche d'hommes et de femmes passionnées, heureux(ses) et libres de vivre de leur passion. Ces équilibristes de la liberté, cherchent à à juste vivre mais surtout à vivre juste, ils se réinventent chaque jour pour ne pas s'ennuyer, guidés par leur passion et une détermination presque incontrôlable.
Ils ne se retournent pas sur le passé mais s'interrogent chaque jour sur leur avenir, se remettent en cause pour maintenir leur équilibre sur le fil d'une vie faite de passion. 

Ulule_logo.gif

Cliquez pour être alerté du lancement de la campagne 

les-funambules-shareFB-new.png

Funambules (n.m) «Personnages qui marchent, dansent sur une corde tendue. A chaque pas ils se confrontent au danger de basculer, mais ne doivent qu'à eux-mêmes leur équilibre instable grâce à un effort total et permanent du corps et de l'esprit. »

 

Quand j’étais enfant, mon père me faisait faire des reportages photo sur les petits métiers pendant nos voyages familiaux. Pour le simple plaisir de créer un reportage, documenter ce que je voyais avec le prisme de métiers intéressants ou remarquables.

Son métier à lui est d’ailleurs devenu celui de documentaliste : il recensait et collectionnait avec frénésie des images de sciences à travers des milliers de cassettes vidéo, qu’il proposait en réponse aux recherches des mêmes documentalistes d’émissions de science à la télévision.

Et à travers cette épopée il m’a emmené partout avec lui dans les coulisses de ces métiers passionnants qu'il rencontrait : projectionniste de cinéma, artiste plasticien, faiseur de trophées, chercheur en poissons électriques, scénographe de décors, musicologue en chants diphoniques, propriétaire de cirque, philosophe-aventurier, écrivain naturaliste, taxidermiste, créateur de chars...m'ouvrant les yeux sur la puissance de la passion comme guide pour choisir son mode de vie et sa profession. C'est le terreau de ce projet documentaire pour lequel je souhaite créer une suite.

 

Je m’inspire et me nourris du travail d’Irvin Penn et ses séries de photographies sur les « petits métiers » qui le fascinaient tant à New-York, Londres et Paris achevées en 1951, de celui Jimmy Nelson qui consacre sa vie à documenter les ethnies en voie de disparition dans le Monde ou de Yann-Arthus Bertrand qui documente la beauté de la planète et de ses hommes. J’ai pour ma part décidé de m’intéresser au sujet de la passion et des modes de vie qu'elle engendre à travers l’engagement de personnalités inconnues atypiques et créatives.

Ces gens que je "recherche par hasard" sont heureux d’être eux, ce sont des funambules permanents sur le fil instable de la subsistance, se remettant en cause chaque jour pour ne pas s’ennuyer. Ils s’inventent et se réinventent sans que ça se voit, donnant en façade l’apparence d’une indéboulonnable stabilité alors qu’ils bouillonnent parfois intérieurement d’inachèvement et de quête du toujours mieux. Guidés par une détermination vertigineuse ils suivent leur chemin en obéissant à leur passion sans trop se retourner mais en s’interrogeant sur leur sort chaque minute de leur vie.

 

Ces hommes et ces femmes entreprennent leur vie à leur niveau, cultivant souvent une certaine instabilité volontaire, subie, ou recherchée, pour ne pas sombrer dans le piège de l’ennui ou de la médiocrité qui les effraie.

 

J’ai décidé de les chercher et de la rencontrer pour transmettre aux visiteurs et aux lecteurs les vibrations positives que j’ai pu percevoir à leur contact.

Cette série de portraits photographiques et sonores est conçue comme un témoignage de leur passion, destinée à nous faire réfléchir, à décider de changer de vie ou de reconsidérer notre posture dans la société et sur terre.

logo2020.png